Séances Techniques

Ces séances thématiques auront lieu simultanément comme suit:

Séance 1 : Questions Environnementales
Séance 2 : Systèmes du Quaternaire
Séance 3 : Systèmes géochimiques
Séance 4 : Tectonique
Séance 5 : Les environnements passés et actuels à la surface de la Terre
Séance 6 : Génie géologique
Séance spéciale : enseigner et sensibiliser aux sciences de la Terre et au génie géologique
Séance de sensibilisation : Atelier de développement professionnel pour les enseignants
Séance spéciale : Le passé, présent et futur de la Commission géologique du Canada

Séance 1 : Questions Environnementales

  • El1 : Transport et devenir des contaminants dans les milieux naturelsHeather Jamieson (Queen’s); Jennifer Galloway (AGC). Afin de limiter l’impact sur l’environnement de l’exploitation des ressources naturelles et de l’assainissement des sites industriels désaffectés, il est nécessaire de comprendre les processus géologiques et microbiologiques contrôlant la mobilité des contaminants.  Cette session est consacrée à la surveillance et à la caractérisation du transport, devenir, et impact des matières potentiellement dangereuses pour l’environnement dans le but de mieux protéger la santé écologique et humaine. Dr. Karen Hudson-Edwards sera la conférencière invitée pour cette séance commanditée par la Division « Environmental Earth Science » de l’Association géologique du Canada.
  •  El2 : Traceurs paléoenvironnementauxBrian Cumming (Queen’s); Lisa Neville (AGC); Jennifer Galloway (CGC). L’étude des changements environnementaux durant le Quaternaire apporte des indications précieuses pour les décisions liées à l’utilisation des terres et leurs réponses aux changements actuels et futurs.  Les traceurs paléoenvironnementaux préservés dans différents medias tels que les sédiments lacustres et marins, les carottes de glace, ou encore les anneaux annuels de croissance des arbres, peuvent fournir une perspective à long terme sur les processus terrestres.  Cette session présente de nouvelles études sur le développement et les applications d’indicateurs paléoenvironnementaux pour caractériser les conditions environnementales du passé.
  • El3 : Etude de la géologie de surface et des eaux souterraines Effets sur les contaminants et  l’approvisionnement en eau à l’échelle régionaleHazen Russell (CGC);  Dave Sharpe (CGC); Andy Bajc (CGO). La compréhension des paramètres géologiques affectant la circulation des eaux de surface et souterraines ainsi que la prédiction des zones de charge et de décharge est un enjeu majeur.  Cette session est consacrée à l’étude de la géologie et des eaux souterraines du Quaternaire, aux avancées dans la compréhension de la structure géologique, ainsi qu’aux implications sur la distribution, connectivité et hétérogénéité des aquifères et aquitards.  Cette session est commanditée par le « Canadian Sedimentology Research Group » de la Commission géologique du Canada.

Séance 2 : Systèmes du quaternaire

  • QS1 : Processus glaciaires et dépôts : avancées et applicationsIsabelle McMartin (CGC); Roger Paulen (CGC); Janet Campbell (CGC); Nick Eyles (U of T); Martin Ross (Waterloo U).  Une partie considérable de la surface terrestre a été recouverte par des glaciers, des calottes glaciaires ou des banquises que ce soit dans un passé lointain ou récent, et des banquises recouvrent encore la majorité du Groenland et de l’Antarctique à l’heure actuelle.  Cette session accueille des articles traitant des mécanismes et dépôts glaciaires et porte une attention toute particulière aux approches novatrices dans l’étude de la géomorphologie des environnements glaciaires anciens et actuels, ainsi qu’aux applications économiques et à l’impact environnemental.  Dr. John Menzies (Brock University) sera le conférencier invité. Cette séance est commanditée par le « Canadian Sedimentology Research Group ».
  • QS2 : Changements climatiques et évolution des processus terrestres de surface dans l’ArctiqueMelissa Lafrenier (Queen’s), Scott Lamoureux (Queen’s) L’Arctique se réchauffe plus rapidement que le reste du globe.  Les changements climatiques dans l’Arctique sont à l’origine de variations dans le régime thermique des matériaux de surface ainsi que dans l’hydrologie.  Cette session cible les articles couvrant un éventail de sujets allant de la réponse des mécanismes terrestres de surface et des environnements aux changements climatiques récents dans l’Arctique, incluant les mécanismes géomorphiques, sédimentaires et biochimiques.  L’étude de la réponse physique et biogéochimique du permafrost au réchauffement climatique constituera une thématique importante de cette séance.

Séance 3 : Systèmes géochimiques

  • GS1 : Processus magmatiques et métallurgiques associés aux grandes provinces ignéesMarie-Claude Williamson, (CGC), Christopher Lawley, (CGC), Danielle Giovenazzo (Newgenco), Richard Ernst (Carleton University), Sverre Planke (University of Oslo), Steven Bergman (Shell USA).  Les grandes provinces ignées (GPI) sont caractérisées par la mise en place subite de grands volumes de magma mafique dans les domaines continentaux et océaniques.  Cette session s’adresse à toute contribution liant les processus magmatiques à la genèse de minerai dans les GPI, tout en approfondissant les connaissances des contrôles tectono-stratigraphiques, structurels et géochimiques sur ces mécanismes et à l’impact environnemental des effusions magmatiques continentales de basalte à travers les âges.  Cette séance est commanditée par la « Volcanology and Igneous Petrology (VIP) Division » de la Commission géologique du Canada et par la « International Association of Volcanology and Chemistry of the Earth’s Interior (IAVCEI) ».
  • GS2 : Causes et conséquences des processus hydrothermaux modernes et anciensJan Peter (CGC); Dan Layton-Matthews (Queen’s), Michael Gadd (GSC). Cette session a pour objectif d’explorer l’impact des processus hydrothermaux de sub-surface ainsi que leurs manifestations dans la lithosphère, l’hydrosphère et la biosphère.  Nous vous invitons à la soumission de présentations orales ou de posters qui mettent l’accent sur les sources de ces fluides et leurs propriétés physico-chimiques, les mécanismes moteurs ainsi que les réseaux de leur circulation, la durée et les conséquences des interactions eau-roche, telles que l’altération hydrothermale, la formation de minéraux et d’autres produits hydrothermaux tels que les exhalites.  Cette séance a pour but de soliciter des contributions liant les impacts des mécanismes moteurs hydrothermaux à grande échelle, tels que l’évolution tectonique et métallurgique, à des mécanismes à plus petite échelle, tels que ceux liés  aux organismes biologiques et aux cheminées hydrothermales.
  • GS3 : De la source au piégeage : évolution géochimique des dépôts de bassinsDan Layton-Matthews (Queen’s); Suzanne Paradis (CGC). Les grands bassins sédimentaires abritent une grande variété de dépôts de minérais et de ressources pétrolières.  Ces bassins jouent un rôle majeur dans la prospérité économique de certains pays, ainsi que dans des thématiques d’exploration et de recherche multidisciplinaires.  Cette session est ouverte aux contributions scientifiques (oraux ou posters) couvrant tous les champs de recherche liés aux ressources provenant de bassins sédimentaires, telles que celles traitant des processus géologiques et des mécanismes physiques et chimiques de piégeage des ressources, ainsi que les facteurs conduisant à la génération, migration et accumulation des métaux et hydrocarbures.

Séance 4 : Tectonique

  • T1 : Orogenèses d’accrétion : un colloque célébrant la carrière de Cees van Staal – Brendan Murphy(St. Francis Xavier); Shoufa Lin (Waterloo); Alex Zagorevsky (CGC); David Schofield (BGS)Cette séance technique rend hommage aux contributions de Cees van Staal dans le cadre de l’étude des processus orogéniques.  Les présentations discutant de nouvelles données et concepts sur le sujet des orogenèses d’accrétion modernes ou anciennes sont les bienvenues.  Cette séance est commanditée par le « Canadian Tectonics Group » et par « IGCP 648, Project 648 – Supercontinent Cycles and Global Geodynamics » ainsi que la « Precambrian division » de la Commission géologique du Canada.
  • T2 : La structure métamorphique des ceintures orogéniques Dawn Kellett (CGC); Natasha Wodicka (CGC). Cette séance est dédiée à Becky Jamieson et à la contribution remarquable qu’elle a apportée aux sciences de la Terre tout au long de sa carrière, à travers ses recherches sur le terrain sur la structure des ceintures orogéniques et sur la mise en évidence de la température et du métamorphisme comme moteurs géodynamiques au cours des collisions.  Cette séance explorera les liens entre le métamorphisme de la croûte, le magmatisme et les procédés thermiques et tectoniques qui contrôlent l’orogenèse, en combinant des approches interdisciplinaires et innovantes avec l’étude de la collision des orogènes, menées sur le terrain mais en faisant également appel à des outils analytiques et numériques.  Cette séance est commanditée par le « Canadian Tectonics Group » et le « Precambrian Division » de la Commission géologique du Canada.  Les conférenciers invités pour cette séance sont Clare Warren (The Open University), Aphrodite Indares (Memorial University) et Mike Williams (University of Massachusetts).
  • T3 : Les cratons Archéens et leurs marges riftées : Systèmes stratigraphiques, tectoniques, évolution séculaire et métallogénie Wouter Bleeker (CGC), Mike Hamilton (U of T). Les cratons archéens d’Amérique du Nord font partie des grandes masses continentales de l’Archéen supérieur : les supercratons.  La formation et l’ouverture de rifts au sein de ces supercratons ont conduit à l’isolation des cratons Archéens. Une partie de ces cratons se sont alors regroupés pour former le supercontinent Nuna durant la fin du Paléoprotérozoïque. Cette évolution séculaire dramatique s’est déroulée sur l’ensemble d’un cycle de Wilson. Cette session sera consacrée à ce cycle de Wilson en particulier, qui couvre une période d’environ 2,5 à 1,75 Ga.  Nous recherchons des contributions qui présentent de nouvelles données sur les diverses marges du Craton du Supérieur et d’autres cratons Archéens.  Cette séance est commanditée par le “Precambrian division” de la Commission géologique du Canada et par le “Canadian Tectonics Group”.
  • T4 : Architecture de failles, mécanique, circulation de fluides et sismicitéLaurent Godin (Queen’s); Jamie Kirkpatrick (McGill); Isabelle Coutand (Dalhousie). Les failles sont des zones de mouvement et prenent place aussi bien en surface qu’en profondeur. La compréhension des failles et des mécanismes associés est de ce fait un enjeu social et économique majeur. Cette session spéciale sera consacrée à l’utilisation d’approches à perspectives multiples appliquées à différentes échelles et profondeurs, et destinées à l’étude : 1) de la structure des failles et des mécanismes de déformation, des déformations ductiles jusqu’aux fractures ; 2) de la réactivation de failles ; 3) de la modélisation analogique et numérique des mécanismes liés aux failles ; 4) des failles de bordure des plaques tectoniques et de l’intérieur des continents ; 5) de la datation des failles et la détermination des vitesses de mouvement ; 6) de l’évolution des paysages affectés par des failles ; 7) du contrôle des fluides et de la température sur le mouvement des failles ; 8) de la sismicité ; 9) des implications sur la société des failles en tant que conduits/barrières pour l’écoulements de fluides, leurs impacts sur l’emplacement des ressources et sur de potentiels risques géologiques.  Cette séance est commanditée par le Canadian Tectonics Group. Les conférenciers invités sont Djordje Grujic (Dalhousie), Joseph Clancy White (UNB), Ed Nissen (UVic), Alexis Ault (Utah State U).

Séance 5 : Les environnements passés et actuels à la surface de la Terre

  • ESS1 : Environnements de dépôt sédimentaire : de l’échelle locale au bassinNoel James (Queen’s); Robert Dalrymple (Queen’s). A travers les temps géologiques, les environnements de dépôt sédimentaire ont enregistré les interactions complexes entre les processus physiques, biologiques, et géochimiques à la surface de la Terre, et peuvent ainsi être utilisés comme des indicateurs d’environnements marins et terrestres ou encore de conditions climatiques et océanographique de la Terre au travers de son évolution.  Cette session a pour but de partager et discuter des dernières découvertes et idées sur les liens entre les mécanismes de déposition, les contextes environnementaux et la nature des dépôts, de l’échelle de l’affleurement aux organisations stratigraphiques d’échelle bassinaire, de l’Archéen aux temps moderne.  Les conférenciers invités sont Benoit Beauchamp (University of Calgary), Steve Hubbard (University of Calgary), Janok Bhattacharya (McMaster University) and Peir Pufhal (Acadia University). Cette séance est commanditée par le Canadian Sedimentology Research Group (CSRG) et la division Précambienne de la Commission géologique du Canada.
  • ESS2 : DiagénèseSteve Beyer (Queen’s); Eric E. Hiatt (University of Wisconsin), Charlie Jefferson (CGC). La compréhension des mécanismes physiques, minéralogiques, et géochimiques liés à la diagénèse est un élément capital de l’interprétation d’un large spectre de mécanismes, incluant, de façon non exhaustive : les indicateurs paléo-environnementaux, la paléo-hydrologie des bassins sédimentaires, l’origine des dépôts minéraux sédimentaires, le stockage à long terme du CO2 ou encore les systèmes d’eaux souterraines.  Nous vous invitons à soumettre des contributions traitant des études récentes sur la diagénèse des successions de roches silicoclastites, carbonatées et évaporitiques, ainsi que sur les toutes dernières techniques minéralogiques et géotechniques utilisées dans les études de diagénèse et d’analyses de bassins intégrés.  Les soumissions traitant du rôle des micro-organismes dans les mécanismes tenant place dans les premiers kilomètres de profondeur de la croûte terrestre à l’interface entre géosphère et biosphère sont particulièrement encouragées.  Les conférenciers invités pour cette séance sont David Quirt  (AREVA Resources Canada) and Fred Longstaffe (University of Western Ontario). Cette session est commanditée par le Canadian Sedimentology Research Group.
  • ESS3 : Motifs, mécanismes, variations et tendances du registre fossile – Marc Laflamme (University of Toronto Mississauga). L’interprétation de motifs et tendances dans le registre fossile nécessite une compréhension des mécanismes de fossilisation, et des altérations subies lors du passage de l’état d’organisme vivant à roche.  Le registre fossile fournit des informations directes qui permettent d’évaluer la réponse des organismes vivants aux perturbations d’échelle globale telles que l’acidification et l’anoxie des océans, l’aridification et les changements climatiques.  Les fossiles sont des éléments clés de l’interprétation de la biologie d’espèces éteintes, et permettent une interprétation rigoureuse de l’histoire naturelle de l’intégralité de la Vie sur Terre.  Cette session se destine aux paléontologues qui étudient les motifs et tendances dans le registre fossile.  Cette session mettra également en avant le rôle primordial de la paléontologie dans la compréhension de la réponse de notre planète à la crise actuelle de la biodiversité.  Les conférenciers invités pour cette séance sont James Schiffbauer (University of Missouri) et Simon Darroch (Vanderbilt University).  La séance est commanditée par la division paléontologique de la Commission géologique du Canada.

Séance 6 : Génie géologique

  • GE1 : Géométallurgie – de l’exploration minière à la rémédiationGema Olivo (Queen’s); Tassos Grammatikopoulos (SGS). Les demandes environnementales et socio-économiques liées à l’exploitation de futures ressources minières nécessitent des connaissances étendues de la minéralogie et de la géochimie des gisements. La géométallurgie est une discipline scientifique qui intègre l’ensemble des données provenant de la minéralogie, de la géologie, de l’exploration minière et de la transformation industrielle dans le but de générer de l’information quantitative permettant d’optimiser et de planifier la production et la gestion environnementale d’un projet sur la totalité de sa durée, et de ce fait réduire les risques liés au fonctionnement des installations, optimiser l’efficacité de la récupération, et minimiser les dommages causés à l’environnement.  Cette session se portera sur : i) les nouvelles techniques instrumentales, expérimentales et numériques d’évaluation des gisement miniers; ii) les approches geéochimiques et minéralogiques quantitatives à différentes échelles, iii) l’étude de cas de sites d’exploration minière, d’estimation des ressources, d’activités minières, de traitement de minerai, d’optimisation de procédés et de récupération des déchets et des résidus miniers, de la remédiation de sites miniers, de la séquestration du carbone et de l’entreposage des ressources minérales et énergétiques.
  • GE2 : La géologie du Canada en 3D : nouvelles compilations en géoscience et les méthodes et outils numériques associés – Rob Harrap (Queen’s), Boyan Brodaric (NRCan), Dave Synder (NRCan), Marc St-Onge (NRCan), Hazen Russell (NRcan). Les commissions géologiques et les chercheurs universitaires génèrent un nombre croissant des compilations de données à l’échelle de régions sous la forme de cartes 2D et de modèles 3D. Les thèmes abordés durant cette session traitent de la conceptualisation et du rendu des modèles géologiques.  Les études présentées s’étendent de la modélisation à l’échelle de l’affleurement à la construction d’un modèle 3D du Canada, et les discussions sur la façon de capturer, intégrer, analyser, synthétiser et rendre des interprétations géologiques de qualité permettant aux autorités compétentes de prendre des décisions efficaces.  Nous invitons les soumissions traitant de sujets depuis les techniques de compilation de données aux technologies de construction de modèles géoscientifiques. Des études de cas basées sur des exemples de terrain sont particulièrement encouragées. Les conférenciers invités pour cette session sont Harvey Thorleifson (Minnesota Geological Survey) et Ed Sudicky (University of Waterloo). Cette session est commanditée par le “Precambrian Division”, le “Canadian Tectonics Group”, le “Canadian Sedimentary Research Group”, la “Commission for the Geological Map of the World (CGMW)”, le “Solid Earth Section of the CGU and the Geomatics Section”, tous affiliés à la Commission géologique du Canada, et par le “Environment and Engineering Geology Division” de la Société Géologique Américaine.
  • GE3 : Génie géologique appliqué à l’entreposage sous-terrain sans risque de déchets nucléaires – Mark Diederichs (Queen’s University); Mark Jensen (Nuclear Waste Management Organization). L’entreposage pérenne et sans risque de déchets nucléaires générés par plus de 20 pays sur une période de 50 ans demeure un défi environnemental.  Les progrès internationaux des dernières décennies se sont concentrés sur le développement de lieux de stockage en Couches Géologiques Profondes, utilisant des matériaux de confinement naturels et artificiels spécfiquement  conçus pour contenir et isoler les déchets sur des périodes de l’ordre de du million d’années à des profondeurs entre 400 et 700 m. L’évaluation du design de ces lieux de stockage et de leur performance au long terme demande une approche multidisciplinaire apportant divers éléments de réponse, incluant la caractérisation de la géosphère en laboratoire et sur le terrain, la simulation numérique et la créations de sites analogues, dans le but de mieux comprendre l’évolution passée de la géosphère, ainsi que de l’évolution actuelle et à venir dans des conditions de stockage perturbées.  Cette session a pour but de rassembler ingénieurs et scientifiques travaillent sur ces méthodes d’évaluation des lieux de stockage en Couches Géologiques Profondes, et met en avant les différentes sol dans cette approche intégrée d’évaluation de DFGP moderne, en soulignant les diverses approches permettant de faire face à ce défi essentiel.
  • GE4 : Evaluation de risques géologiques et ingénierie – Jean Hutchinson (Queen’s University); Andrée Blais-Stevens (CGC/NRC). Les risques géologiques font de plus en plus la une des journaux de part leurs impacts dramatiques sur la population humaine et les infractructures. Au Canada, les risques présentant un danger pour la sécurité public, l’environnement et les infrastructures sont de type géotechnique, hydrologiques, tectoniques,  géochimiques, et liés à la neige et la glace. Plusieurs menaces, telles que les glissements de terrain et les éboulements, affectent régulièrement la sécurité des Canadiens et endommagent les routes et chemins de fer. D’autres dangers potentiels, tels que les évènements sismiques majeurs, sont également reconnus et pris en compte lors de la planification et de la construction de bâtiments.  Cette session souligne l’importance de la contribution des géologues dans l’évaluation de ces risques et dans les méthodes d’ingénierie de par le développement de modèles géologiques, l’apport de données et de contraintes dans l’analyse de risques historiques, le développement de nouvelles méthodes d’évaluation et de surveillance, la gestion de risques et la mise en place dans notre entourage de moyens de prévention.

Séance spéciale : Le passé, présent et futur de la Commission géologique du Canada

Roger Paulen (Commission géologique du Canada); Robin Riddihough (Commission géologique du Canada, retraité). La géologie et la Commission géologique du Canada ont joué un rôle majeur dans l’histoire et le développement du Canada.  L’exploration de cette immense terre et de ses vastes et diverses ressources géologiques ont contribuer à construire le pays tel qu’on le connait aujourd’hui.  Fondé en 1842 à Kingston, la CGC est la plus vieille institution scientifique canadienne.  Avec une longue et extraordinaire histoire de découvertes et réussites scientifiques, elle a fourni aux Canadiens les connaissances de base de leur territoire. Cette session de conférenciers invités célèbre les grands accomplissements de la commission géologique du Canada et sa contribution au bien-être des Canadiens depuis 175 ans.

Séance spéciale : enseigner et sensibiliser aux sciences de la Terre et au génie géologique

(Offert par le musée de géologie Miller)

SS1 : enseigner et sensibiliser aux sciences de la Terre et au génie géologique – Mark Badham (Musée de géologie Miller, Queen’s University). Il est nécessaire en tant que géologues et ingénieurs en sciences de la Terre de promouvoir les carrières des sciences de la Terre et du génie géologique auprès des étudiants de tout âge. C’est une étape primordiale dans la formation de la prochaine génération de professionnels des sciences de la Terre.  Une fois les étudiants inscrits dans un programme d’enseignement post-secondaire, Il est important de faire appel à des méthodes d’enseignement et des activités originales et innovantes afin de motiver les étudiants à poursuivre le programme jusqu’à leur graduation.  Cette session va explorer les sujets relatifs à la sensibilisation du public, comprenant, mais de façon non exhaustive, les sites internets, les journées de sensibilisation, les conférences publiques ou encore les cours d’introduction visant à attirer les étudiants d’autres disciplines. Les méthodes d’enseignement novatrices en classe ou en laboratoire sont également les bienvenues.  La session aura lieu le lundi 25 mai 2017 dans l’après-midi, dans la salle de classe Arthur Milne située dans le musée de géologie Miller, Miller Hall, Queen’s University.

*Pour des informations pour comment soumettre un résumé, veuillez contacter Mark Badham: badhamm@queensu.ca

Séance de sensibilisation : Atelier de développement professionnel pour les enseignants

Mark Badham (Musée de géologie Miller, Queen’s University). Dans le cadre de l’édition 2017 du congrès annuel de l’Association Géologique du Canada et de l’Association Minéralogique du Canada à la Queen’s University, le Miller Museum of Geology organise un atelier pratique viser à aider les professeurs à enseigner les Sciences de la Terre dans la salle de classe. Cette session se déroule sur une journée, incluant des instructions en salle de cours ainsi qu’une sortie de terrain l’après-midi, aidera les enseignants à mieux comprendre les roches, minéraux et fossiles, et leur fournira un kit complet contenant de l’équipement pour tester les minéraux, faire grandir des cristaux en salle de classe avec les étudiants, ainsi qu’un grand nombre d’échantillons géologiques pour la salle de classe.

Ce cours est ouvert aux enseignants du primaire et du secondaire ainsi qu’aux étudiants en passe de rejoindre l’Ordre des Enseignants. Suivez le lien suivant pour télécharger un formulaire d’inscription à l’atelier : http://www.kingstongacmac.ca/en/edgeo/

*Pour des informations pour comment soumettre un résumé, veuillez contacter Mark Badham: badhamm@queensu.ca